Partagez|

To be in darkness is to be in light first... [Cécile]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
″ Ariel la petite sirène
Messages : 127
Date d'inscription : 08/01/2013
Pièces d'or : 143
MessageSujet: To be in darkness is to be in light first... [Cécile] Mar 29 Jan - 22:17


Ariel & Belle Marianne

La nuit commençait à tomber, Ariel avait l'impression que le temps s'était accéléré à partir du moment où elle était sortie du château des ténèbres. Elle portait le trident qu'elle avait enfin réussit à récupérer, il faut bien avouer que ce n'était pas des plus pratiques pour voyager discrètement. La jeune femme slalomait entre les arbres qui se ressemblaient tous selon elle, après tout, elle n'était pas humaine depuis assez longtemps pour savoir comment se repérer dans ce genre d'endroit. Un bruit, une branche écraser derrière elle, la jeune femme se retourna brusquement, cherchant des yeux quelqu'un qui aurait pu faire ce bruit, imaginant déjà le pire. Pour elle, il était possible que ce soit Rumpelstiltskin qui n'en avait pas fini avec son contrat ou qui avait encore quelques choses à lui reprocher. Instinctivement, elle s'appuya contre le tronc d'un arbre, prenant une grande inspiration, appuyant l’une de ses mains le long de sa robe, tentant tant bien que mal de la dissimuler derrière ce tronc d'arbre, agrippant le trident de l’autre. Le bruit s'approchait, elle entendait des voix, des bruits de pas et ce n'était certainement pas dû qu'à une seule personne. Au fur et à mesure que le bruit se rapprochait, la jeune femme se demandait qui pouvait bien s'aventurer dans cette forêt à cette heure tardive. Ariel se décida enfin à partir, ne préférant pas attendre qu'il la kidnappe ou dieu sait quoi encore, après tout on ne peut jamais savoir à qui on a à faire, relevant sa robe, elle se mit à avancer le plus vite possible entre les arbres, s'enfonçant dans la forêt infini sans le savoir.

Décidément, elle n'était pas prête d'oublier cette horrible journée, elle regardait tout autour, essayant de trouver des repaires alors qu'elle avait l'impression de tourner en rond. Ses yeux étaient encore rouges de sa rencontre avec sa sœur qu‘elle avait trahit, elle était seule et ses pensées recommençaient à la torturer. Elle n'avait qu'une envie, rentrer au château et voir son prince qui devait l'attendre et s'inquiéter qu'elle ne soit toujours pas de retour. Peut-être même qu'il avait envoyé des gens pour la chercher, en tout cas, elle l'espérait et si c'était le cas, elle finirait bien par les croiser à un moment ou un autre. Après plusieurs dizaines de minutes, elle n'avait pas l'impression de voir le bout de cette forêt, elle n'avait aucune idée d'où elle pouvait bien se trouver, la nuit s'approchait et l'ancienne sirène n'avait encore jamais passé de nuit seule sur la terre ferme, encore moins en pleine forêt. C'était un territoire inconnu, elle commençait à peine à s'habituer à ses jambes et à découvrir le monde des humains, elle avait pourtant refusé que quelqu'un l'accompagne, de peur que Rumpelstiltskin veuille leur faire du mal alors qu'il n'aimait pas vraiment les visites groupées.

Soudain, sa robe s'accrocha à l'une des ronces sur le bord du chemin, voulant tirer pour se défaire de son emprise, la jeune femme perdit l'équilibre et tomba en arrière, dévalant la pente qui se trouvait là elle pour finir par se cogner la tête contre un arbre. Fronçant les sourcils, elle posa sa main derrière sa tête, elle était surement légèrement écorché. Elle commençait à paniquer, elle avait la tête qui tournait, cherchant un moyen de se relever. Des bruits de feuillage lui firent remarquer qu'elle n'était pas aussi seule que ça, elle espérait que ce n’était pas une bête, mais une personne qui était là pour l'aider, dans le cas contraire elle n'avait aucun moyen de se défendre. Elle avait tout de même la main sur son précieux objets, elle savait qu’il était magique et même si elle ne savait pas s’en servir, elle gardait l’espoir qui ferait le nécessaire pour elle si jamais un danger s’approchait.

- Qui est là ?
© fiche créée par ell


♠ ♣ ♥ ♦ ♠ ♣ ♥ ♦ ♠ ♣ ♥ ♦



“We accept the love we think we deserve.”


Dernière édition par Haley A. Wayrell le Dim 17 Fév - 19:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
″ Belle Marianne
Messages : 48
Date d'inscription : 27/01/2013
Pièces d'or : 52
MessageSujet: Re: To be in darkness is to be in light first... [Cécile] Mer 30 Jan - 11:25

Cachée derrière une longue cape bleue foncée, Marianne sortit d'une chaumière, où elle était allée apporter quelques vivres, les paysans étant ruinés et ne pouvant pas se payer le moindre morceau de pain. Depuis le départ de Richard Coeur de Lion pour les croisades, les choses avaient bien changées dans le coin. Marianne se devait d'aider les nécessiteux, et le faisait chaque jour sans répit. Elle n'était pas seule dans sa lutte: elle s'était fait un allié en la personne de Robin des Bois, qui partageait les mêmes convictions qu'elle. Elle était amoureuse de lui, mais en ces périodes de troubles mieux valait agir et aider les gens plutôt que de batifoler dans les bois. Le jour commençait à tomber, il fallait vite qu'elle rentre au château avant qu'on ne s'aperçoive de son absence. Pour rentrer, le moyen le plus court était de traverser la forêt. Marianne ne craignait pas la forêt: elle possédait un excellent sens de l'observation et pouvait être très furtive. Elle rentra donc dans l'orée des bois, en marchant d'un bon pas. Tout d'un coup, elle entendit des bruits de pas venant de quelques mètres derrière elle. La jeune femme se blottit dans le creux d'un arbre, en attendant que les perturbateurs s'en aillent. Ce devait être des brigands de grand chemin, qui venaient chercher un endroit où ils pourraient dormir en sécurité. Une fois les bruits éloignés, Marianne sortit de sa cachette et reprit sa route. Tout d'un coup, Marianne aperçut une silhouette couchée près d'un arbre qui avait l'air d'avoir besoin d'aide. Prudente, son capuchon toujours sur la tête et dissimulant ses traits, elle s'approcha à pas de loups. Cependant, elle marcha sur une brindille et fut repérée. - Qui est là ? La silhouette était une jeune femme qui avait l'air légèrement paniquée. Constatant qu'elle ne courait aucun danger, Marianne enleva son capuchon et s'approcha encore de l'inconnue en lui tendant la main "Besoin d'aide?"

♠ ♣ ♥ ♦ ♠ ♣ ♥ ♦ ♠ ♣ ♥ ♦



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
″ Ariel la petite sirène
Messages : 127
Date d'inscription : 08/01/2013
Pièces d'or : 143
MessageSujet: Re: To be in darkness is to be in light first... [Cécile] Mer 30 Jan - 12:38


Ariel & Belle Marianne

Il était difficile de distinguer quoi que ce soit dans cette pénombre, les arbres cachant les rayons du soleil couchant y étaient pour beaucoup. C'est alors que la jeune femme vit la silhouette du mystérieux individu qui s'approchant d'elle. C'est arrivé à quelques pas d'elle que la personne retira son capuchon, laissant apparaitre son visage, il s'agissait d'une femme, elle n'avait pas l'air perdu du tout contrairement à Ariel et elle lui proposait son aide, sa main tendue vers elle. Elle ne ressentait aucune méchanceté dans le ton de sa voix, mais s'il y a bien une chose que la princesse avait retenue de ces aventures depuis quelques temps, c'est qu'il fallait toujours se méfier des apparences et peut-être même davantage parmi les humains. Pourtant, elle n'avait plus vraiment le choix et à choisir entre mourir ici à cause d'une stupide chute et ne plus jamais revoir son prince ou bien accepter l'aide d'une inconnue, le choix ne fut pas long à faire.

Ariel tenta de se redresser légèrement, fixant le regard de sa sauveuse, elle ne savait pas ce qu'elle y cherchait, mais son père lui avait souvent dit que les yeux des gens ne mentaient jamais. Elle attrapa sa main, s'appuyant sur le trident avec l'autre afin de se relever. Qui que soit cette jeune femme, l'ancienne sirène avait eu bien de la chance qu'elle croise son chemin, sans quoi elle aurait bien pu passer la nuit dehors sans savoir où elle était, ni comment partir d'ici. Lâchant sa main une fois debout, elle prenait appuie sur le sceptre de son père, un trident imposant en or, pas très discret pour une ballade impromptue en forêt. Il l'était d'autant moins qu'elle ne savait pas comment le manier, malgré qu'elle tentait de le dissimuler avec sa cape, rien n'y faisait. Elle avait fait tellement de choses regrettables pour le récupérer qu'elle refusait catégoriquement de l'abandonner, même si elle ne savait pas non plus comment faire pour le rendre à son père.

- Je… Merci…

En regardant autour d’elle, tous les arbres avaient l’air d’être les mêmes que lorsqu’elle s’était aventurée dans cette forêt interminable, autant dire que ce n’était pas des plus pratiques et pour une sirène qui avait l’habitude de connaître les vastes eaux comme sa poche c’était d’autant plus frustrant. La curiosité, elle ne pouvait décemment pas rester là sans en savoir plus sur cette mystérieuse jeune femme qui évoluait dans une forêt lugubre à la nuit tombé et sans aucune escorte et qui n’avait pas hésité à venir la secourir sans rien savoir d’elle. Il y avait forcément une raison, Ariel n’avait pas encore eu beaucoup l’occasion de connaitre la part de bonté des humains, elle avait plutôt vu le contraire et mis à part les gens du royaume de son fiancé qui s’était conduit de manière admirable à son égard, en dehors, elle n’avait eu que des problèmes.

- Qui êtes-vous ?
© fiche créée par ell


♠ ♣ ♥ ♦ ♠ ♣ ♥ ♦ ♠ ♣ ♥ ♦



“We accept the love we think we deserve.”


Dernière édition par Haley A. Wayrell le Mer 13 Fév - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
″ Belle Marianne
Messages : 48
Date d'inscription : 27/01/2013
Pièces d'or : 52
MessageSujet: Re: To be in darkness is to be in light first... [Cécile] Mer 30 Jan - 13:45

L'inconnue accepta la main que lui tendait Marianne, et parvint tant bien que mal à se relever. C'est alors que la jeune femme vit ce que l'inconnue tenait à la main: on aurait dit une sorte de trident doré, ce qui était plutôt curieux. C'était bien la première fois que Marianne voyait quelque chose comme ça. Elle ne savait pas à quoi il servait, mais une chose était sûre: ce trident n'avait pas sa place dans la forêt. Comment elle le savait? Elle-même ne pouvait pas l'expliquer, c'était un pressentiment. Cependant, elle préféra ne rien dire. Après tout, elle ne savait même pas qui était cette inconnue, qui n'avait pas non plus l'air d'être du coin. C'était d'ailleurs la première fois que Marianne voyait quelqu'un avec une telle couleur de cheveux: une chevelure rouge comme celle de l'inconnue ne se voyait pas à tous les coins de rue. Constatant que son interlocutrice tentait maladroitement de le cacher sous sa cape (ce qui était plutôt inutile, vu la taille du trident), Marianne décida de faire comme si elle n'avait rien vu." Je… Merci…" Un léger sourire vint étirer les lèvres de Marianne, qui ne répondit rien et se contenta d'incliner légèrement la tête. L'inconnue n'avait pas l'air méchante, même si elle arborait un air légèrement tourmenté. Elle reprit la parole: "Qui êtes-vous ?" "Je me nomme Marianne. Et vous êtes...?" Il faisait de plus en plus sombre dans les bois, et si Marianne ne se hâtait pas de sortir de la forêt elle finirait par ne plus rien y voir. "Cela vous dérangerait-il de parler en marchant? Je crains que nous nous fassions piéger par l'obscurité de la nuit si nous restons trop longtemps ici..."

♠ ♣ ♥ ♦ ♠ ♣ ♥ ♦ ♠ ♣ ♥ ♦



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
″ Ariel la petite sirène
Messages : 127
Date d'inscription : 08/01/2013
Pièces d'or : 143
MessageSujet: Re: To be in darkness is to be in light first... [Cécile] Mer 30 Jan - 14:14


Ariel & Belle Marianne

« Je me nomme Marianne. Et vous êtes...? »

Marianne, savoir son nom ne l’avançait pas vraiment, mais bien qu’Ariel ne connaissait pas encore beaucoup de chose sur le monde des humains du quelle elle faisait à présent partie, elle avait déjà entendu certaines rumeurs, certains noms dont il fallait à tout pris se méfier. D’ailleurs en la laissant partir, on lui avait bien remémoré tout ses noms, de façon à savoir comment réagir si jamais elle se retrouvée nez à nez avec un ennemi du royaume ou tout simplement quelqu’un de foncièrement mauvais. Ironique quand on sait que son but premier était de rendre visite à Rumpelstiltskin, un homme à l’âme plus noir que le plumage d’un corbeau. En tout cas, le nom de Marianne ne figurait aucunement dans la liste des gens dont elle était censée se méfier, cela ne voulait pas dire qu'elle était totalement en sécurité non plus. On est jamais à l’abri de faire une erreur de jugement et ça Ariel le savait mieux que personne à cause de toutes les erreurs qu'elle avait commises au cours de sa courte existence.

- Ariel, juste Ariel. Je vous remercie Marianne, sans votre aide j’aurais probablement passé la nuit contre cet arbre.

La jeune femme esquissa un léger sourire, elle se sentait plutôt en confiance à présent et il était plutôt évident que Marianne n’avait pas l’intention de lui faire du mal, en tout cas c’est-ce qui lui semblait sûre pour le moment.

« Cela vous dérangerait-il de parler en marchant ? Je crains que nous nous fassions piéger par l'obscurité de la nuit si nous restons trop longtemps ici... »
- Non bien entendu, je ne demande pas mieux que sortir de ces bois.

Bien qu’elle ne disait rien sur ses inquiétudes, cela ne la rassurait pas du tout de rester plus longtemps dans cette forêt, même si maintenant elle n’étais plus la seule, les probables brigands auxquelles elle avait échappé précédemment ainsi que tous les animaux inconnus qui devaient errer dans ces bois à cette heure ci pour chasser faisaient des raisons plus que suffisantes d’après elle pour partir au plus vite. Ne sachant pas par où passer, elle décida d’attendre que Marianne fasse un premier pas pour la suivre, même si elle n’allait probablement pas au même endroit qu’Ariel, il serait plus simple pour la jeune princesse de demander son chemin dans un endroit civilisé que dans ces bois, peut-être même qu’elle n’aurait pas à dormir à la belle étoile.
© fiche créée par ell



♠ ♣ ♥ ♦ ♠ ♣ ♥ ♦ ♠ ♣ ♥ ♦



“We accept the love we think we deserve.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: To be in darkness is to be in light first... [Cécile]

Revenir en haut Aller en bas

To be in darkness is to be in light first... [Cécile]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Emy] falling into darkness» Darkness School» Hello darkness my old friend» Endoloris Darkness» MERCY IN DARKNESS }. Freakshow - V2.11
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once upon a time ::  :: •• la forêt :: la forêt infinie-